Chroniqu'art

From here to ear, Céleste Boursier-Mougenot, 1999

Image

Sous la forme d’un parcours sonore et visuel, from here to ear,invite le public dans une surprenante volière où l'on retrouve une disposition sonore, associant plus d'une soixantaine de mandarins et quatorze guitares électriques et basses Gibson installées aux quatre coins de la pièce. C'est une œuvre vivante où les oiseaux virevoltent librement dans la pièce et se posent sur les instruments pris pour des perchoirs, produisant avec leurs griffes ou leurs battements d'ailes des sons aléatoires. Dans cet ensemble organique où des sonorités punk-rock sont produites par les mandarins, le public est lui aussi convié d'une certaine façon à ''participer'' à l’œuvre ; par sa simple présence, par son simple mouvement dans la pièce, le public peut lui aussi jouer avec les variations. C'est une œuvre magique et surprenante car totalement immersive. (source : wikiart) ...

Le violon rouge, Raoul Dufy, 1948

Image

Le thème de la musique jalonne l’œuvre de Raoul Dufy. Il semble que, de même que la peinture est pour lui un moyen de s’évader de la maladie, la musique, exprimée par la couleur, joue le même rôle. Son violon rouge, le plus fameux d'une série consacrée à l'instrument, finira immortalisé par un timbre à son effigie. ...

The Young Person's Guide to the Orchestra, Benjamin Britten, 1946

Image

The Young Person's Guide to the Orchestra est une œuvre pour orchestre symphonique de Benjamin Britten écrite en 1946. Cette œuvre a pour but d'initier les jeunes aux instruments de l'orchestre. Le thème principal est inspiré d'une danse d'un célèbre compositeur anglais : Henry Purcell. ...

Elvis I and II, Warhol Andy, 1963-1964

Image

Figure de proue du Pop Art, Andy Warhol a introduit avec une certaine provocation la sérigraphie au sein du genre traditionnel du portrait.En multipliant les images (ici, celle d'Elvis Presley), il offre un commentaire sur le statut de star. Comme le sont les "idoles" du moment, les œuvres de Warhol peuvent être assimilées à des produits, fabriqués en masse à l'aide de procédés d'impression mécaniques comme la sérigraphie. ...

Autumn Rythm, Number 30, Jackson Pollock, 1950

Image

Lee Krasner, peintre et épouse de Pollock, à propos de son mari : "Il se mettait en condition en écoutant ses disques de jazz, pas seulement pendant la journée, mais jour et nuit, nuit et jour pendant trois jours non-stop, jusqu'à ce que vous vouliez vous réfugier sur le toit ! La maison tanguait avec. Il pensait que le jazz était la seule autre chose créative qui soit arrivée dans ce pays". Quand on observe, avec attention, l'œuvre de Pollock, on contemple également une rythmique bien précise. La fureur sans le désordre. L'artiste, les deux pieds dans la toile, dirige, saisi par l'Instant. Les entrelacs de lignes et de couleurs, se déplacent aux quatre coins de la surface blanche. De cette polyphonie abstraite naît une musique dans laquelle s'affirme la primauté du geste, l'inscription du mouvement et son écho. Les lignes mélodiques s'entrelacent. Traits d'esprits instantanés, elles répondent pourtant à une logique de mémoire, une harmonie sensorielle. Le peintre, comme le musicien, doit maîtriser la ligne, le rythme, et l'espace. (source : Jazz Life) ...

Miles Davis, Tutu, Irving Penn, 1986

Image

Reconnu comme l’un des maîtres de la photographie du XXe siècle, Irving Penn (1917-2009) est connu pour ses images saisissantes, sa gravure remarquable et son travail pionnier à la fois pour la photographie commerciale et artistique. La pochette de l’album « Tutu » de Miles Davis a été pensée par la créatrice japonaise Eiko Ishioka et photographiée par Irving Penn. On y voit l’ovale du visage de Miles Davis en noir et blanc, pris dans une attitude hiératique, un peu à la manière de certaines statuettes africaines. ...

Rythme abstraction, Sonia Delaunay, 1938

Image

Avec sa palette très joyeuse et chaude de Sonia Delaunay va inventer, avec son époux, le peintre Robert Delaunay, la peinture simultanée en séparant les couleurs du spectre dans des formes cubistes pour créer, par leurs contrastes, une véritable dynamique. Elle associera la musicalité des vocalises aux rythmes des couleurs créés par le contraste simultané des tons employés. ...

Rosas danst Rosas, Anna Thérésa de Keersmaeker, 1983

Image

"En 1983, Anne Teresa De Keersmaeker s’imposait sur la scène internationale avec Rosas danst Rosas, un spectacle devenu depuis lors une véritable référence dans l’histoire de la danse postmoderne. Rosas danst Rosas approfondit une veine minimaliste : des mouvements abstraits constituent la base d’un riche contrepoint chorégraphique dominé par la répétition. La véhémence expressive de ces mouvements est contredite par la trivialité des petits gestes quotidiens. Rosas danst Rosas est un spectacle essentiellement féminin : quatre danseuses « se dansent elles-mêmes » sans un seul instant de relâche. Leur obstination — jusqu’à l’épuisement — entre violemment en contraste avec l’impeccable structure formelle de la chorégraphie." ...