Chroniqu'art

image pour Le Cri, Edvard Munch, 1893, Oslo

le 07/06/2021 à 16:20:53

La composition de ce "paysage mental" -l’œuvre la plus célèbre de Munch- est calculée pour transmettre une angoisse puissante : couleurs intenses, violemment contrastées, jeu des courbes et des lignes droites convergeant vers la silhouette hurlante, comme si l'environnement lui-même, le fjord d'Oslo, venait exprimer l'émotion.