Chroniqu'art

image pour From here to ear, Céleste Boursier-Mougenot, 1999

le 03/12/2019 à 12:30:42

Sous la forme d’un parcours sonore et visuel, from here to ear,invite le public dans une surprenante volière où l'on retrouve une disposition sonore, associant plus d'une soixantaine de mandarins et quatorze guitares électriques et basses Gibson installées aux quatre coins de la pièce. C'est une œuvre vivante où les oiseaux virevoltent librement dans la pièce et se posent sur les instruments pris pour des perchoirs, produisant avec leurs griffes ou leurs battements d'ailes des sons aléatoires. Dans cet ensemble organique où des sonorités punk-rock sont produites par les mandarins, le public est lui aussi convié d'une certaine façon à ''participer'' à l’œuvre ; par sa simple présence, par son simple mouvement dans la pièce, le public peut lui aussi jouer avec les variations. C'est une œuvre magique et surprenante car totalement immersive. (source : wikiart)