Chroniqu'arts

Cathédrale Notre-Dame de Paris, 1163-1345, Paris

Image

Joyau de l'art gothique et emblème de Paris, la Cathédrale Notre-Dame de Paris a été ravagée par un violent incendie le 15 avril 2019. Cette tragédie a non seulement uni les chrétiens dans l'affliction mais a touché le monde entier. ...

Le Rhinocéros, Albrecht Durer, 1515, Londres

Image

L'artiste de la Renaissance allemande fut inspiré par la lettre d'un ami contenant une description d'un rhinocéros des Indes. Dürer qui n'avait jamais vu semblable animal prit au pied de la lettre les mots "caparaçonné comme une armure". ...

Le Cirque, vu par... les peintres, les affichistes, les musiciens...

Image

"Chacun de nous peut accéder aux arts du cirque sans barrière de langue, de culture ou d’âge. Que nous soyons créateurs, spectateurs ou chercheurs, le spectacle du cirque est propice au développement de nombreuses représentations dans notre espace mental. En se combinant aux éléments de notre vécu, de nos connaissances intuitives ou acquises et de notre expérience sensible, ses composantes nous permettent de donner forme et corps à notre imaginaire et nous aident à penser, créer ou transmettre. En témoignent les productions que le cirque, depuis plus de deux siècles, et ses disciplines depuis des millénaires, suscitent à l’infini dans les domaines les plus variés des arts (...)." P. Goudard ...

Géricault T., Le Radeau de la Méduse, 1818-1819

Image

Ce gigantesque tableau s'inspire d'un fait d'actualité, le naufrage d'une frégate au large du Sénégal en 1816. Les chaloupes étant insuffisantes, il fallut construire un radeau et il n'y eut que dix rescapés. Le récit de deux d'entre eux, publié en 1817, suscita un scandale politique majeur. Le choix du sujet par Géricault engendra une polémique, beaucoup de critiques s'accordant à penser qu'il convenait mieux au journalisme qu'au grand art. (L'histoire de l'art en images - Flammarion) ...

Vasarely V., Re.Na II A, 1968, Paris

Image

"Toute forme est le support d'une couleur, toute couleur est l'attribut d'une forme." V. Vasarely Après avoir commencé par des expériences en noir et blanc, Vasarely révolutionne l'art optique en exploitant couleurs et formes pour produire des œuvres changeantes, ondulantes, engendrant l'illusion du mouvement. ...

Banksy, I don't believe in global warming, 2009, Londres

Image

L’écologie a trouvé ses plus éloquents émissaires dans la dernière génération d’artistes. La nature et l’environnement social ne deviendraient-ils pas les sujets les plus caractéristiques de l’art de notre époque ? Par métaphores et images fortes, via l’émotion et la matière, l’art peut aborder l’écologie autrement. Une approche « poétique » et non forcément « politique ». ...

Viola B., The Deluge (Going forth by day), 2002

Image

"La vidéo et moi, nous avons grandi ensemble." B. Viola. Les œuvres de Bill Viola ne s'adressent pas seulement au regard du spectateur, mais à son corps entier, le plongeant parfois avec force dans l'eau ou le feu, laissant ainsi une place centrale aux sensations. ...

Ramette P., Exploration rationnelle des fonds sous-marin, 2006

Image

Philippe Ramette aime défier les lois de la gravité et de la logique. Cet artiste sculpteur, photographe et dessinateur est l’auteur d’installations surréalistes qui le mettent en scène dans des postures improbables et illogiques. Ses installations captent la sculpture mise en scène dans un mélange de tragédie et de comédie qui fonctionnent comme une énigme à résoudre. (Source Artefake) ...

Tinguely J. et Saint Phalle N., Fontaine Stravinsky, 1983, Paris

Image

A la croisée des arts, la fontaine Stravinsky ou fontaine des Automates fait le lien entre la modernité du Centre Pompidou et les arches gothiques de l’église Saint Merri. Œuvre in situ, elle offre un contraste saisissant entre le plan d’eau de 580m2 et l’espace minéral de la place. Spectacle musical et chamarré, théâtre nautique, cet ensemble exubérant de sculptures batifolant dans l’eau réenchante la réalité quotidienne à travers une appropriation poétique du concret. La fontaine-sculpture imaginée comme une invitation à l’insouciance et à la joie par le couple mythique du Nouveau Réalisme, Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle, a été inaugurée en mars 1983. Hommage au compositeur russe qui a donné son nom au parvis, la fontaine-sculpture reprend des éléments figuratifs de son œuvre tout en évoquant le rythme et la musicalité. Effet acoustique de l’élément liquide, recherche cinétique sonore, Jean Tinguely la décrit comme « jouée et éclaboussée par l'eau [...] tentation de rendre visible la musique » (Source : Paris, la douce) ...